TSF



TECHNIQUE SERVICE FOURNITURE

Accueil

Menu informations
L'entreprise
Références
Informations
Actualités
Liens

Nous écrire


LE CHOIX D'UN ADOUCISSEUR

Différents paramètres sont à prendre en compte pour choisir l’adoucisseur le mieux adapté à la machine à protéger.

Un mauvais choix peut avoir des conséquences sur la qualité de la vaisselle après lavage, sur la sécurité et sur le bon fonctionnement de la machine que l’on veut protéger. Les éléments à prendre en compte sont les suivants :

L’eau à traiter est-elle froide ou chaude ?

Il existe deux types d’adoucisseurs :

L’un pour l’eau froide, équipé d'une vanne en matériau composite et d'une bouteille polyester. Si l'adoucisseur est utilisé avec de l'eau chaude ces éléments se détérioreront rapidement avec un risque de destruction subite pouvant provoquer une inondation.

Celui destiné à l’eau chaude possède une vanne bronze et une bouteille en vinylester qui supportent des températures jusqu’à 65°. Son prix étant supérieur à l’autre version, il n’est pas recommandé de l’utiliser avec de l’eau froide pour des raisons économiques.

Quel est le volume d’eau consommé par jour ?

Pour une machine à laver, il faut prendre en compte le volume de la cuve (ou des cuves), le débit horaire et, déterminer le temps de fonctionnement. En général, nous estimons 3 heures par service.

Ces éléments permettent de déterminer le volume de l’adoucisseur.

Quelle est la dureté de l’eau avant traitement ?

Cette dureté est mesurée en degré TH ( 25 à 30° en région parisienne).

On observe, dans certaines localités, des duretés pouvant atteindre jusqu’à 60°, ce qui influe sur la capacité de traitement de l’adoucisseur.

Les consommations d’eau sont-elles régulières ?

La réponse à cette question déterminera le type de vanne à employer : Volumétrique ou chronométrique?



Imprimer
L'eau douce en continu
 
Page précédentePage suivante
 

Accueil