Page précédentePage suivante

TSF

ADOUCISSEURS
MONOBLOCS - BIBLOCS

Chronométriques - Volumétriques
Eau froide - Eau chaude

Imprimer

Accueil

Gamme adoucisseurs
L'entreprise
Références
Informations
Actualités
Liens

Nous écrire

Utilisations :

- domestiques
- collectives
- professionnelles

 

 

 

 

L'eau que vous utilisez est plus ou moins calcaire.

Constitué d'ions calcium et magnésium, le calcaire dissout dans l'eau se transforme en tartre. Adoucir l'eau consiste à réduire ou supprimer ces sels minéraux responsables de nombreux inconvénients observés tant en milieu domestique, collectif que professionnel.

Le calcaire contenu dans l'eau se dépose sur toutes les surfaces avec lesquelles il est en contact, formant une pellicule de tartre. Il obture peu à peu les tuyauteries, ballons d'eau chaude et chaudières en formant une croute isolante augmentant les consommations d'énergie et réduisant la durée de vie des installations.

Les robinetteries, baignoires, lavabos et sanitaires sont attaqués par le tartre qui provoque des dépôts inesthétiques et un surcroît d'entretien. Le calcaire est également responsable du manque de souplesse du linge, des traces sur la vaisselle et des agressions constatées sur la peau ou les cheveux. L'eau adoucie supprime tous ces phénomènes, réduit vos consommations d'énergie sur la production d'eau chaude sanitaire et de chauffage, de savon, shampoing, lessive et assouplissant. Elle allonge la durée de vie de vos installations et machines tout en vous apportant un confort accru.

L'adoucissement d'eau est un procédé simple, économique, largement éprouvé et totalement inoffensif :
- L'eau traverse une bouteille contenant des résines sur lesquelles le calcaire se fixe.
- Lorsque ces résines sont saturées, elles sont lavées par passage d'un courant d'eau salée.

Ces opérations sont réalisées régulièrement par une vanne fonctionnant automatiquement.
Un adoucisseur est composé d'une bouteille, d'une vanne et d'un bac à sel. Il ne nécessite aucune intervention hormis un réapprovisionnement périodique en pastilles de sel.

Les adoucisseurs tsf sont également utilisés pour des applications professionnelles requérant robustesse, fiabilité et simplicité d'utilisation telles que :
- Protection des réseaux d'eau chaude sanitaire en logements collectifs.
- Traitement d'eaux de process dans l'industrie.
- Protection des machines à laver dans la restauration collective.
- Traitement des eaux de chauffage, eaux glacées de climatisation, circuits vapeur, ...

DEUX CONCEPTIONS :

ADOUCISSEUR MONOBLOC Très compact, ce modèle s'installe dans un espace limité. Il est constitué d'une cuve qui renferme la bouteille, sa vanne et la réserve de sel. Un capot protège l'ensemble.

ADOUCISSEUR BI-BLOC Il se compose d'une bouteille équipée de sa vanne et un bac à sel indépendant de grande capacité et facilement rechargeable.

DEUX PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT

CHRONOMETRIQUE : Le déclenchement de la régénération est programmé en fonction du temps. Selon la consommation et la dureté de l'eau à adoucir, la fréquence des régénérations sera réglée sur un programmateur fonctionnant sur 12 jours. Ce mode de fonctionnement est adapté à des consommations régulières. Le réglage est particulièrement simplifié ( 1 à 12 régénérations possibles sur 12 jours ).

VOLUMETRIQUE : La vanne enregistre elle même les consommations et déclenche la régénération lorsque c'est nécessaire. La cadence des régénérations varie selon le volume d'eau consommé. Il en résulte une consommation de sel proportionnelle à la quantité d'eau traitée et des économies substantielles.

CYCLES DE REGENERATION

La vanne qui équipe l'adoucisseur gère les phases de fonctionnement suivantes :

- Service.
- Détassage des résines.
- Lavage des résines (saumurage).
- Rinçage lent.
- Rinçage rapide.
- Retour d'eau dans le bac.

SECURITE

- Bouteilles de qualité alimentaire et résines agréées par le ministère de la santé .
- Vannes conformes aux normes électriques européennes CE.
- Débordement du bac exclu grâce à la présence d'une double sécurité.
- Réglage de la dureté résiduelle par une molette aisément accessible.

FIABILITE

- Produit éprouvé dans le temps.
- Nombre de pièces en mouvement très réduit.
- Procédé électromécanique simple et fiable.
- Vanne gérée par une horloge électrique de très faible consommation ( 3 watts ).

ENCOMBREMENTS ( retour )

MONOBLOC

Modèle
A
mm
B
mm
C
mm
Contenance
Sel (Kg)
M5612
300
860
450
50
M5616
300
1160
450
100
M5620
300
1160
450
100
M5630
300
1160
450
75
Version cuve étroite pour modèles AMB12-16-20 : cote A=220

BIBLOCS

Modèle
A
mm
B
mm
C
mm
D
mm
Contenance
Sel (Kg)
B5607
630
200
330
570
40
B5612
1100
180
450
620
75
B5616
1100
200
450
620
75
B5622
1230
200
480
820
75
B5630
1320
200
480
820
120
B5645
1550
250
550
1120
250

CARACTERISTIQUES ET PERFORMANCES ( retour )

Modèle litres
résine
Débit
l /h

pouvoir
d'échange

Volume traité m3
selon dureté à extraire
     
°TH
20
25
30
35
40
M/B5607
7
700
42
2,1
1,7
1,4
1,2
1
M/B5612
12
1200
72
3,6
2,8
2,4
2
1,8
M/B5616
16
1600
96
4,8
3,8
3,2
2,7
2,4
M5620
20
2000
120
6
4,8
4
3,4
3
B5622
22
2200
132
6,6
5,2
4,4
3,7
3,3
M/B5630
30
2200
180
9
7,2
6
5,1
4,5
B5645
45
2200
270
13,5
10,8
9
7,7
6,7
(Valeures moyennes données à titre indicatif)

Consommation de sel par régénération 0,2 Kgs par litre de résine.
Modèles eau chaude : Température maxi 65°.
Pression de service mini 1,1 bar - maxi 7 bars.
Raccords entrée et sortie 20x27M - vidange annelée diam. 12

 



Nous nous réservons le droit d'apporter toute modifications techniques à notre matériel sans contestation possible.
Valeurs moyennes données à titre indicatif
L'eau douce en continu
 
Page précédentePage suivante