Page précédentePage suivante

TSF

 
TLEGIONELLOSE TRAITEMENT et PREVENTION
Imprimer
LEGIONELLOSE
TRAITEMENT et PREVENTION

Ces maladies pulmonaires, sont dues à l'inhalation d'aérosols provenant de sites hydriques colonisés par les légionella.
Les équipements mis en cause dans la propagation de ces bactéries sont les suivants :

Systèmes de production et de distribution d'eau chaude, Robinetteries et pommes de douche, Systèmes de traitement de l'air et tours de refroidissements, Appareils d'humidification, Bains bouillonnants, Fontaines décoratives, Equipements de thérapie respiratoire.

Mesures de désinfection à appliquer à un réseau de production d'eau chaude sanitaire.

Eléments de robinetterie (pommes de douches, brise jet de robinet…)
- Remplacer tous les joints, filtres de robinets, flexibles et pommes de douches dont l'état d'usure le nécessite.
- Les éléments en bon état seront démontés, détartrés et désinfectés.
- Tout élément neuf devra avant sa pose être également désinfecté.

Réservoirs ou ballons de stockage et circuit de distribution.

- Vidange complète, nettoyage et détartrage et rinçage des réservoirs et canalisations.
- Désinfection selon l'une des deux méthodes suivantes :

  • Choc chloré (hyperchloration pendant 24 heures avec du chlore à la concentration de 15 mg/L de chlore libre dans de l'eau froide ou 50 mg/L pendant 12 heures) suivi d'un rinçage soigneux.
  • Choc thermique par élévation de la température du réseau d'eau chaude pour obtenir une eau en sortie de robinets à 70°C pendant environ une 1/2 heure.

BONNES PRATIQUES D'ENTRETIEN D'UN RESEAU D'EAU CHAUDE EN VUE DE LIMITER LA MULTIPLICATION DE LEGIONELLA (annexe 3 de la circulaire n° 97/311 de la direction Générale de la Santé)

Lorsqu'à l'issue d'analyses de contrôle, un circuit d'eau chaude sanitaire se révèle sain, il est nécessaire d'appliquer les quelques mesures de maintenance qui suivent afin de prévenir toute contagion par la légionnela. Avant tout il est nécessaire de bien connaître la constitution du réseau afin d'éliminer s'il y a lieu les bras morts ou tuyaux borgnes qui favorisent la prolifération des bactéries. Il existe des entreprises spécialisées dans ce type d'audit que nous pourrons vous indiquer sur simple demande de votre part. Lors de travaux, établir un cahier de maintenance sur les opérations réalisées sur le réseau.
En profiter pour réactualiser les plans du réseau; Dispositifs de stockage de l'eau chaude :
Pratiquer tous les quinze jours des chasses vigoureuses par ouverture des vannes situées en partie basse du ou des ballons.
Pratiquer de même sur le circuit d'eau chaude sanitaire si de telles vannes existent en partie basse de ce réseau.
Tous les ans, effectuer un détartrage des ballons suivi d'une désinfection.
Une température de l'eau inférieure à 60 degrés, dans les réservoirs de stockage est un facteur propice au développement de légionella, il est donc important de ne pas réduire cette température.
En périphérie, la température aux points de puisage devra être de l'ordre de 50°C pour éviter les risques de brûlures des usagers (utiliser si possible un mitigeur au point d'utilisation avec sécurité de température).

Des dispositifs de stockage d'eau chaude avec programme automatique d'élévation de température à 70 degrés existent également ( nous consulter).

Eléments périphériques de distribution :
Prévoir le remplacement de tous les joints, filtres de robinets, pommes et flexibles de douches dont l'état d'usure le nécessite.
Tous les 6 mois procéder au détartrage (à l'aide d'une solution acide telle que acide sulfamique, vinaigre blanc…) de tous ces éléments puis après rinçage, procéder à leur désinfection en utilisant une solution contenant au mois 50 mg de chlore libre pendant au mois 30 minutes.

Protection générale du réseau d'eau chaude sanitaire :
Pour éviter la formation de tartre qui favorise l'apparition d'un bio film propice à la prolifération des bactéries procéder à la pose d'un adoucisseur avant la production d'eau chaude. Cette protection est d'autant plus nécessaire lorsque la température de l'eau est élevée.

Enfin dans les établissements ou les chambres restent inoccupées pendant plusieurs jours, il convient de soutirer l'eau chaude régulièrement et tout particulièrement avant la mise à disposition à un nouvel occupant. Cette disposition s'applique tout particulièrement aux établissement à fonctionnement saisonnier. Enfin lors de travaux, bien désinfecter tous les éléments nouveaux qui seront posés ou intégrés au réseau d'eau chaude sanitaire.



L'eau douce en continu
 
Page précédentePage suivante